Navigation – Plan du site

Nouveaux marchés de la science et développement numérique

Appel à contributions
Henri Gautier, Jacques Vétois et Geneviève Vidal

Mobilisant les technologies numériques de l’information, la communication de la recherche au sein de la communauté scientifique se développe selon deux axes majeurs : d’une part, l’explosion des revues scientifiques à support numérique ; d’autre part, l’avènement des réseaux sociaux numériques dédié à la circulation de l’image et des identités numériques des chercheurs.

Les réseaux sociaux numériques scientifiques se sont développés avec la vague web 2.0, prônant un web participatif et contributif selon des modalités économiques fondées sur la captation des données personnelles et le calcul des comportements. De nouvelles plateformes hébergeant revues et marketing scientifique déploient ces nouveaux marchés de la science, qui profitent des logiques de classement des institutions académiques et des chercheurs sur la scène internationale de la recherche et de l’enseignement supérieur pour valoriser leurs travaux et leur image.

Confrontés à ces développements, les formes anciennes de circulation et de gestion des savoirs évoluent voire régressent tandis que s’instaurent de nouvelles normes de communication et de publication scientifiques, censées favoriser les dynamiques d’innovation technologique et de valorisation des connaissances.

La revue Terminal lance un appel aux contributions pour un dossier sur ces deux axes, les nouveaux marchés de la science d’une part et les analyses de plateformes de marketing scientifique d’autre part.

Nous assistons en effet à un double mouvement qui sera l’objet de la première partie de ce dossier :

  • d’une part, le basculement des opérateurs historiques de l’édition scientifique propriétaire (Corporate Editors) vers les supports numériques en analysant leurs stratégies de diversification et de renouvellement de leurs modèles économiques ;

  • d’autre part, le développement d’initiatives éditoriales nouvelles fondée sur l’accès ouvert aux résultats de la recherche (Open Access) en documentant l’émergence d’opérateurs associatifs ou publics de la recherche et les dynamiques sociales et économiques qui les animent.

La seconde partie portera sur les analyses de plateformes du marketing scientifique (analysant image et valorisation de profils de chercheurs) à l’heure du classement des établissements et laboratoires de recherche introduit par le financement par projets, impliquant ainsi la question du traitement des données y compris celles des chercheurs.

Les contributions s’attacheront à documenter et à livrer les éléments d’une analyse critique permettant d’identifier et de comprendre les enjeux socio-économiques d’une part de concentration accélérée et d’autre part de foisonnement éditorial selon les grands axes de prolifération numérique de la communication scientifique : revues académiques, réseaux sociaux numériques et entrepôts de données empiriques. La question des impacts scientifiques, économiques et sociaux de ces stratégies éditoriales sur la gestion des innovations dans des sociétés basées sur la connaissance constituera un critère majeur de pertinence de ces propositions.

La problématique de ce dossier se structurera prioritairement autour des thématiques suivantes :

  • l’univers de l’édition scientifique, ses concepts, ses modèles et ses acteurs ;

  • les modèles économiques et chaînes de valeur de l’édition scientifique (évaluation, intermédiation, intégration, traçabilité et valorisation) ;

  • les pratiques de production, édition, circulation, consommation et d’usage des contenus scientifiques ;

  • les comportements des chercheurs ; traçabilité et exposition de leurs données individuelles ; enjeux internationaux de leur positionnement et de leur réputation ;

  • les alternatives possibles.

Les propositions de contributions (texte de 3000 caractères au plus, précisant la thématique choisie, les concepts mobilisés et le corpus empirique analysé) seront envoyées à redaction@revue-terminal.org avant le 5 octobre 2015. Elles seront sélectionnées par un comité scientifique. Les résultats de cette sélection seront communiqués aux auteurs avant le 2 novembre 2015. Les textes des contributions sélectionnées seront à fournir avant le 15 janvier 2016 au format de soumission de la revue. Ils seront évalués en double aveugle et les rapports remis aux auteurs avant 1er mars 2016. Les articles définitifs sont à retourner avant le 2 mai 2016, en vue d’une publication en 2016.

  • Logo Télécom École de Management
  • Logo CREIS terminal
  • Revues.org