Navigation – Plan du site
TIC & Handicap
Libres propos

L’accessibilité à l’Institut Mines-Télécom

Cédric Gossart et Philippe Balin

Texte intégral

1Établissement public dédié à l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation dans les domaines de l’ingénierie et du numérique, l’IMT est composé de 12 grandes écoles qui accueillent 12 500 étudiant-e-s et emploient 4 500 personnes.

2Comme toute entreprise publique l’IMT est soumis aux obligations de la loi du 11 février 2005 pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ». Pour y répondre, il comporte une « Mission Handicap » pilotée par Marie-Sophie Sémété, avec qui nous avons pu nous entretenir pour les besoins de cet article et nous la remercions. Le plan d’action de l’Institut est piloté par un Comité de Suivi pour l’intégration des travailleurs handicapés composé de 11 membres en lien avec les partenaires sociaux. Consultable sur l’intranet de l’Institut, il s’articule autour de cinq axes :

  1. La création et mise en œuvre de la cellule « Mission Handicap » placée sous l’autorité directe de la DRH (un Diagnostic Handicap via un questionnaire auprès du personnel -226 réponses, qui révèle notamment que deux tiers des répondants considèrent que la collaboration avec un agent en situation de handicap ne demande pas d’efforts particuliers à ses collègues ; le manque d’accessibilité, y compris numérique, est pour la moitié des répondants le premier obstacle à l’intégration) ;

  2. Un réseau pour le recrutement des travailleurs handicapés, la sensibilisation du personnel, l’aménagement des postes de travail etc. (AFIJ, Handi-Up, APF, Ohé Prométhée, Réseau Cap Emploi, Handipass, le réseau de l’ANPE, Hanploi, Défi RH – En revanche Talenteo n’en fait pas encore partie) ;

  3. Un complément pour reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé versé lors de l’obtention du statut et à chaque renouvellement (en outre les CESU et Chèque-Vacances sont bonifiés) ;

  4. L’amélioration de l’accessibilité des locaux suite à un audit de tous les sites par la société Accèsmétrie (accès au site, à chaque bâtiment, déplacements et orientation, évacuation) ;

  5. La mise en œuvre d’actions de communication.

3Concernant le recrutement d’enseignant-chercheurs handicapés, madame Sémété souligne la difficulté de trouver des personnes en situation de handicap ayant le niveau de diplôme exigé, ce qui pose le problème de l’intégration de ces derniers au monde de l’enseignement et de la recherche. L’exemple du laboratoire Handicom de TSP montre qu’une telle intégration est possible et souhaitable1. Pour l’instant, la loi impose 6 % de travailleurs handicapés, or l’IMT en compte à peine une quarantaine, ce qui le contraint à payer des pénalités (déduites des dépenses en faveur de l’intégration des personnes en situation de handicap).

  • 2 Requêtes Google: site:http://www.mines-telecom.fr "accessibilité numérique" ; site:http://www.mines (...)

4En outre, fort est de constater que l’accessibilité numérique n’apparaît pas dans la politique de l’institut, qui est pourtant un centre d’expertise nationale de référence en matière de numérique. Le terme n’apparaît pas dans le site de l’IMT2, et comme le montre le tableau suivant le site d’une seule école est entièrement accessible :

5Tableau 1. Accessibilité des sites internet des écoles de l’IMT3

   Organisation

   Site internet

   Nombre d’erreurs

   Télécom SudParis

http://www.telecom-sudparis.eu/​

   0

   Télécom Lille

http://www.telecom-lille.fr/​

   2

   Mines Alès

http://www.mines-ales.fr/​

   4

   Imt

http://www.mines-telecom.fr

   8

   Mines Saint-Etienne

http://www.mines-stetienne.fr/​fr/​

   11

   Mines Nantes

http://www.mines-nantes.fr/​

   14

   EURECOM

http://www.eurecom.fr/​

   14

   Mines Douai

http://www.mines-douai.fr/​

   19

   Télécom ParisTech

http://www.telecom-paristech.fr/​

   20

   Télécom Bretagne

http://www.telecom-bretagne.eu/​

   24

   Télécom École de Management

http://www.telecom-em.eu/​

   40

   Mines d’Albi

http://www.enstimac.fr/​

   43

   Mines ParisTech

http://www.mines-paristech.fr/​

   119

6L’IMT peut donc mieux faire en matière d’accessibilité numérique. Comme le soulignait en 2012 un article paru sur le Journal du Net, « Les sites web du secteur public ne donnent pas l’exemple »4. On peut toutefois souligner que son service de blogs qui permet aux EC de construire leur site semble être accessible5. La palme de l’inaccessibilité revient au portail des médiathèques de l’IMT (http://sibib-paris.it-sudparis.eu/​), qui totalisait le 28 novembre 2014 pas moins de 344 erreurs selon le http://validator.w3.org. Cette situation n’est malheureusement pas un cas isolé, pour un service vital pour nos étudiant-e-s6.

7Interrogée au sujet de l’accessibilité des sites internet de l’IMT, sa Directrice de la communication et des relations extérieures Isabelle LAUTRAITE reconnait que l’accessibilité du site web et celle de min&Tel n’ont pas été prises en compte lors de la conception des sites, si ce n’est pour Min&Tel le choix du framework CSS/Javascript Twitter Bootstrap qui suit les standards d’accessibilité web de base. Une analyse a été faite sur la base du référentiel AccessiWeb HTML5/ARIA, qui reprend de nombreux critères de la norme WCAG 2.0 et du Référentiel Général d’Accessibilité pour les Administrations (RGAA). Comme le confirme le tableau ci-dessus, le site web et l’extranet de l’IMT ne répondent pas aux critères d’accessibilité numérique, et au regard de la charge de travail nécessaire à une évolution des deux sites rien n’est prévu pour les faire évoluer vers une meilleure accessibilité. Pourtant, le Programme Accessibilité numérique lancé en juin 2014 comprend la mise à jour du RGAA7. L’IMT ne devrait-il pas donner l’exemple ? De nombreuses institutions d’enseignement supérieur sont pourtant engagées dans la démarche, sans être des spécialistes des nouvelles technologies. C’est le cas de Sciences Po Paris, qui comporte une page dédiée au sujet intitulée « Qu’est-ce que l’accessibilité numérique ?  »8, ou du CNED grâce à un partenariat avec le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP)9.

8Enfin, une plateforme technologique de l’Institut est consacrée aux « TIC au service du handicap et de la dépendance » (Hadaptic), et plusieurs projets au service de l’intégration des handicapés sont issus de l’IMT. Par exemple, incubée à Télécom ParisTech l’entreprise Telorion a développé un smartphone dédié aux personnes aveugles (Telorion Vox) et malvoyantes (Telorion Zoom). Quant à l’équipe de Titus Zaharia (Télécom SudParis), elle a conçu un assistant de navigation en milieu urbain dédié aux personnes aveugles et aux malvoyantes (projet ALICE). Ils prolongent ainsi les travaux d’Auticiel pour favoriser la communication et l’autonomie des personnes avec déficience cognitive. Jeune diplômée de TEM (promo 2013), Sarah Cherruault a gagné pour sa startup Auticiel le Global Student Concept Challenge (concours international d’entrepreneuriat organisé par l’incubateur de Viriginia Tech). Auticiel est né lors du Challenge Projet d’Entreprendre et a été hébergé au sein de l’incubateur Télécom & Management SudParis Entrepreneurs.

Analyse de l’accessibilité d’un campus par ses étudiants

9Enfin, en 2013 et 2014 Philippe Balin a donné chaque semestre un cours de 18 heures intitulé « Les enjeux sociaux des TIC », aux élèves des écoles TEM et TSP de l’Institut Mines-Télécom10. Outre le fait d’avoir pu expérimenter lui-même l’accessibilité limitée du campus d’Évry de l’IMT, où par exemple les ascenseurs ne sont pas équipés de boutons en braille, Mr Balin a proposé à ses élèves d’étudier l’accessibilité de leur campus. L’objectif était de réaliser des exercices pratiques sur l’accessibilité d’un campus universitaire pour les personnes handicapées : handicap moteur (béquille ou fauteuil roulant), personnes sourdes ou malentendantes, aveugles ou déficientes visuelles. Par groupe de 2 à 4, les étudiant-e-s ont analysé l’un des six aspects suivante : venir au campus et en repartir, accessibilité de la cantine et de la cafétéria, accessibilité de la résidence universitaire, accessibilité des supports pédagogiques, accessibilité des salles de cours, accessibilité du déplacement entre bâtiments et à l’intérieur d’un bâtiment.

  • 11 Afin de rendre hommage à la qualité du travail de nos élèves, leur rapport est consultable en ligne (...)

10De nombreux enseignements peuvent en être tirés pour améliorer l’accessibilité de ce campus, y compris à l’attention des gestionnaires du réseau de transport public (tous les RER de la ligne ne sont pas équipés de systèmes d’informations sonores). Sur le campus, Moodle n’est pas adapté aux personnes malvoyantes, obstacles qui pourraient être surmontés en modifiant l’interface pour les personnes malvoyantes, en mettant en place du contenu vocal des cours pour les personnes malvoyantes, ou en formant les professeurs à l’enseignement aux personnes handicapées. En outre, le site internet de TEM n’est pas entièrement accessible, contrairement à celui de TSP à qui l’on peut décerner une mention spéciale car c’est la seule école dans de cas dans tout l’Institut Mines-Télécom. Enfin, la sécurité d’élèves handicapés pourrait être en jeu car en l’absence de signal adapté il est impossible pour un sourd ou malentendant d’entendre un signal d’alerte incendie11.

Haut de page

Notes

1 Voir http://www.savoirs.essonne.fr/thematiques/les-technologies/robotique/des-robots-au-service-du-handicap/. Dernière consultation le 28/11/2014.

2 Requêtes Google: site:http://www.mines-telecom.fr "accessibilité numérique" ; site:http://www.mines-telecom.fr "accessibilité du web" ; site:http://www.mines-telecom.fr "accessibilité d’internet".

3 Sites testés le 27/11/2014 avec http://validator.w3.org.

4 Source : Deleporte B. (2012), « Internet et handicap : les règles applicables face à la réalité du net », http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/51648/internet-et-handicap---les-regles-applicables-face-a-la-realite-du-net.shtml, page consultée le 28-11-2014.

5 0 erreur pour http://gossart.wp.mines-telecom.fr/. Idem pour l’intranet https://mintel.mines-telecom.fr. Quant à la plateforme Moodle, si elle peut être accessible (voir https://docs.moodle.org/2x/fr/Accessibilit%C3%A9) celle du campus d’Évry ne l’est pas encore.

6 Voir l’étude sur l’accessibilité numérique des portails de bibliothèque menée par l’ENSSIB, http://www.enssib.fr/breves/2014/10/02/accessibilite-numerique-des-portails-de-bibliotheque, page consultée le 28-11-2014.

7 Voir « L’accessibilité numérique, un impératif de citoyenneté », https://references.modernisation.gouv.fr/les-objectifs-du-RGAA, dernière consultation : 28-11-2014.

8 Au-delà de l’affichage, on notera qu’au 28-11-2014 le site http://validator.w3.org détectait 57 erreurs pour le site de http://www.sciencespo.fr/...

9 32 erreurs pour le site du http://www.cned.fr/...

10 Voir programme du cours sur http://gossart.wp.mines-telecom.fr/files/2014/11/cours-balin.pdf.

11 Afin de rendre hommage à la qualité du travail de nos élèves, leur rapport est consultable en ligne sur http://gossart.wp.mines-telecom.fr/files/2014/11/accessibilité-TEM-TSP.pdf. Nous les en félicitons chaleureusement et espérons qu’il pourra aider les parties-prenantes à améliorer l’accessibilité de notre campus.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Cédric Gossart et Philippe Balin, « L’accessibilité à l’Institut Mines-Télécom », Terminal [En ligne], 116 | 2015, mis en ligne le 25 décembre 2014, consulté le 26 septembre 2017. URL : http://terminal.revues.org/725 ; DOI : 10.4000/terminal.725

Haut de page

Auteurs

Cédric Gossart

Enseignant-chercheur à l’IMT-Télécom École de Management

Articles du même auteur

Philippe Balin

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Télécom École de Management
  • Logo CREIS terminal
  • Revues.org