Navigation – Plan du site
Bloc-notes

Amateurs ?

Jacques Vétois
p. 120-121
Référence(s) :

Revue Alliage n° 69, octobre 2011

Culture - Science – Technique

Texte intégral

1Ce numéro de la revue Alliage est entièrement consacré aux « amateurs de sciences ». Derrière ce terme un peu fourre-tout, on désigne depuis longtemps les astronomes amateurs, les « sociétés savantes » dont les membres participent bénévolement à des fouilles archéologiques pendant leurs congés, les géologues qui étudient la structure du sol de leur région, des botanistes celle des plantes…

2Ces amateurs sont souvent reconnus par les professionnels avec lesquels ils collaborent plus ou moins fructueusement. Ils possèdent leurs associations reconnues nationalement comme la SAF (Société astronomique de France). Ils diffusent au sein de la société les résultats de la recherche académique de leur domaine. Mais il faut bien remarquer que les domaines scientifiques concernés étaient limités et que les recherches de pointe comme la physique des particules ou la biologie étaient absentes de ces rapprochements science et société.

3Mais là aussi les ordinateurs et les TICs bouleversent quelque peu les structures établies de longue date. D’une part, le mouvement des logiciels libres a fondé, grâce à une production de logiciels de qualité un partenariat plus équilibré avec la recherche et le développement dans l’industrie informatique, entraînant un véritable débat de société sur la propriété intellectuelle et la gratuité avec la création de la licence libre. D’autre part, initié par le groupe de recherche sur les signaux d’origine extraterrestres Seti@home, l’utilisation des réseaux informatiques et des ordinateurs personnels a permis de partager entre des milliers de machines le calcul et le traitement d’énormes quantités de données que même les ordinateurs les plus puissants actuellement étaient incapables de traiter. Associer des particuliers au traitement de données scientifiques se poursuit par la diffusion de jeux scientifiques en ligne comme GalaxyZoo ou Foldit.

4Ces amateurs de science peuvent-ils jouer un rôle dans la définition de la politique scientifique et faire contrepoids aux intérêts privés et administratifs pour qui la science n’est pas synonyme de l’approfondissement des connaissances de l’humanité mais avant tout une source d’innovations technologiques ? C’est une des questions sous-jacentes à ce dossier.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacques Vétois, « Amateurs ? », Terminal, 111 | 2012, 120-121.

Référence électronique

Jacques Vétois, « Amateurs ? », Terminal [En ligne], 111 | 2012, mis en ligne le 29 juin 2015, consulté le 25 mars 2017. URL : http://terminal.revues.org/1013

Haut de page

Auteur

Jacques Vétois

Comité de rédaction – Terminal

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Télécom École de Management
  • Logo CREIS terminal
  • Revues.org